Surface de plancher, emprise au sol et surface taxable

La surface de plancher correspond à l’ensemble des surfaces de plancher des constructions closes et couvertes comprises sous une hauteur de plafond supérieure à 1,80m.

Elle est calculée à partir du nu intérieur des façades, l’épaisseur des murs périphériques de la construction ne sont plus comptabilisés. Toutefois, certaines surfaces restent déductibles (combles non aménageables, aires de stationnement, les trémies d’escalier…)

L’emprise au sol est la superficie résultant de la projection verticale du volume de la construction, tous débords et surplombs inclus (murs extérieurs, débords de toit, auvents…).

La surface taxable inclut les surfaces de stationnement closes et couvertes.

Partagez sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Aller au contenu principal